PRODUIRE SA PROPRE ELECTRICITE, LA CONSOMMER ET REDUIRE SA FACTURE

BIEN DEFINIR SES BESOINS ET SA CAPACITE D'AUTOCONSOMMER

Ce n'est pas parce que vous avez des grands toits bien disposés que vous devez les remplir de panneaux !

C'est souvent le grand "jeu" d'opérateurs peu scrupuleux. Ils profitent d'une surface disponible conséquente pour mettre un maximum de panneaux... peu leur importe si vous êtes en mesure ou pas de consommer l'électricité produite par les panneaux... ils vous auront vendu pour un maximum d'argent, c'est leur seul objectif... Soyez donc vigilants !

De toute façon, on ne peut pas installer plus que la puissance souscrite dans votre abonnement. Par exemple, si vous avez un abonnement à 9 kVa, nous ne devrons pas dépasser ce seuil. De même, si vous avez un abonnement en monophasé, nous ne pouvons pas réinjecter une puissance supérieure à 6 kVa.

Enfin, dernière chose à savoir : jusqu'à 9 kWc de puissance installée, le tarif de rachat de l'électricité revendue à EDF est de 10c€. Au-delà, le tarif de rachat est de 6c€ seulement...

 

Chez SOLENGIE, la première chose que nous regardons, c'est votre consommation annuelle d'électricité. Nous nous efforçons de vous proposer une puissance que vous serez en mesure d'autoconsommer. A quasiment 20 c€ le coût du kWh, en heure pleine, acheté sur le réseau, il est préférable d'en autoconsommer un maximum plutôt que revendre plus (à 10c€ seulement !) qu'on utilise soi-même...

La production photovoltaïque est relativement faible en période hivernale. A cette période de l'année, il y a une très forte probabilité pour que vous consommiez tout ce que vous produirez. En revanche, il est fréquent que la consommation d'été de la maison soit bien plus faible alors que la production des panneaux est à son maximum. C'est à ce moment que vous vendez le surplus de production à EDF-OA (Obligation d'Achat), le seul opérateur habilité (pour le moment) à racheter l'électricité produite par vos panneaux.

Comme le ratio économie d'achat et vente du surplus est du simple au double, mieux vaut, encore une fois, autoconsommer que revendre à outrance. D'où l'importance de bien dimensionner la centrale photovoltaïque.

Plus votre consommation d'été est importante (heureux propriétaires de piscines, jaccuzi, sauna, hamam... que vous faites surtout fonctionner aux beaux jours) plus l'autoconsommation est élevée et donc les économies d'achat le sont également.

En régle générale, on dimensionne la puissance à installer pour que vous soyez en mesure d'autoconsommer au moins 60% de ce que vous produisez, ce qui correspond, là-aussi en moyenne, à 30% de votre facture annuelle voire 45 à 50% si vous êtes équipés des équipements énergivores d'été cités plus haut...

Si la puissance installée est supérieure à 3 kWc, la revente de l'électricité produite en surplus est susceptible de rentrer dans votre calcul d'imposition....

Mais pas de panique, il y a un abattement forfaitaire de 71% et la revente moyenne pour un 6 kWc par exemple est d'environ 200€ / an. 29% de cette somme, soit 58€, seront donc à déclarer dans vos impôts sur le revenu... Vous le voyez, ce n'est pas la mer à boire et ça ne va pas vous faire sauter une tranche ou vous ruiner...

 

AUTOCONSOMMATION ET VENTE DU SURPLUS = AIDE DE L'ETAT

Depuis mai 2017, l'Etat vous donne la possiblilté d'autoconsommer votre propre production photovoltaïque et, au cas où vous produisez plus que ce que vous consommez, de revendre ce surplus de production à EDF Obligation d'Achat (EDF-OA).

De plus, il offre la possibilité de bénéficier d'une aide financière :

- jusqu'à 3 kWc (environ 16 m² de panneaux) : 3 * 430 €  = 1290 € d'aides

- de 3 à 9 kWc : exemple 6 kWc (environ 32 m² de panneaux) 6 * 320 € = 1920 € d'aides

- de 9 à 36 kWc : exemple 36 kWc (environ 200 m² de panneaux) 36 * 180 € = 6480 € d'aides

- > 36 kWc jusqu'à 100 kWc : exemple 100 kWc (environ 500 m² de panneaux) 100 * 90 € = 9000 € d'aides

 

En revanche, ces aides ne sont malheureusement pas versées en une fois (ce serait trop facile !) : elles sont payées sur les 5 premières années de facturation à EDF-OA.

Exemple, vous avez installé 3 kWc, vous toucherez donc 1290 / 5 = 258 € / an qui seront versés en complément de votre facturation de l'électricité à EDF-OA.

 

Combien de panneaux pour quelle consommation ?
Votre consommation annuelle en € Votre consommation annuelle en kWh Puissance à installer suggérée Nombre de panneaux Puissance en kWc et surface en m²
environ 1500 € environ 9000 kWh 3 kWc 8 3 kWc pour 16 m²
entre 1500 et 2500 € entre 9000 et 15000 kWh 6 kWc 16 6 kWc pour 32 m²
plus de 2500 € plus de 15000 kWh 9 kWc 24 9 kWc pour 48 m²

 

QUEL COUT FAUT-IL PREVOIR ?

 

3 kWc soit environ 16 m² de panneaux à partir de 8500 €
6 kWc soit environ 32 m² de panneaux à partir de 16300 €
9 kWc soit environ 48 m² de panneaux à partir de 21990 €

 

QUELS GAINS ANNUELS MOYENS ?

ATTENTION : Les valeurs données ci-dessous sont des moyennes constatées. Elles sont données à titre indicatif et ne sauraient engager la responsabilité de SOLENGIE. 

Chaque maison a sa propre consommation, ses propres habitudes de fonctionnement et sa propre capacité à faire évoluer ses habitudes de fonctionnement. Lorsqu'on est équipé de panneaux photovoltaïques, il convient de faire fonctionner un maximum d'appareils électriques en journée : production d'Eau Chaude Sanitaire, Lave-Linge, Lave-Vaisselle, Sèche-Linge....

 

3 kWc soit environ 16 m² de panneaux Environ 450€ d'achat d'électricité à votre opérateur et 100 € de revente à EDF-OA
6 kWc soit environ 32 m² de panneaux Environ 900€ d'achat d'électricité à votre opérateur et 200 € de revente à EDF-OA
9 kWc soit environ 48 m² de panneaux Environ 1500€ d'achat d'électricité à votre opérateur et 300€ de revente à EDF-OA

encore une fois : ce ne sont que des moyennes constatées. Chaque cas est quasiment différent. C'est pourquoi SOLENGIE vous fait une étude personnalisée qui tient compte de votre propre consommation d'électricité et de sa répartition dans l'année ainsi qu'entre les heures creuses et les heures pleines. Cette étude tient compte également de votre localisation géographique, de l'orientation de vos toits et de leur inclinaison.

Nous vous remettons un tableau de synthèse qui résume année après année les gains générés, les éventuels coûts (maintenance, abonnement, emprunt s'il y a) et le temps de retour sur investissement ou le rendement brut annuel si on raisonne placement financier...

tableau renta type 3 kWc